Historique

En avril 2012, l’école élémentaire publique Madeleine-de-Roybon, première école élémentaire francophone de Kingston, déménage au 72, avenue Gilmour après avoir été située sur la base militaire de Kingston pendant plusieurs années. Elle accueille aujourd’hui plus de 425 élèves de la maternelle à la 6e année.

C’est en 1995 qu’elle adopte le nom de Madeleine-de-Roybon et en 1996 qu’a lieu l’ouverture officielle. Le 1er janvier 1998, l’école se joint au Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario.
Elle dessert toute la communauté francophone de la région de Kingston, de Gananoque jusqu’à Napanee.

Quelques mots sur Madeleine de Roybon…

En 1679, Madeleine de Roybon hérite d’un large terrain à Tonequinion (Collins Bay), légué par Robert Cavelier de La Salle. Elle devient alors la première femme propriétaire sur le territoire de l’Ontario. Pendant près de huit ans, elle participe à l’enseignement donné aux élèves français et autochtones à l’école du fort Frontenac.

Lorsque la guerre reprend avec les Iroquois en 1686, Madeleine est faite prisonnière, mais est relâchée après un an de captivité.